Si vous effectuez un achat via les liens affiliés, nous pouvons toucher une commission sans frais supplémentaires pour vous.

If you make a purchase through affiliate links, we may earn a commission at no additional cost to you.

kingrinder-k4-K6-les-rois-du-rapport-qualité-des-moulins-a-cafes-anuel-image-a-la-une

KINGrinder K4 & K6, les rois du rapport qualité

par

, , ,

Langue séléctionnée

Selected language

Petit rappel des faits :  la mouture est l’un des éléments essentiels pour obtenir une tasse parfaite. En effet, il est important qu’elle soit régulière. Il est également important de pouvoir régler de manière précise un moulin afin d’obtenir un café parfait et à son goût. Cela est encore plus crucial en espresso. Si vous cherchez donc à vous équiper en conséquence, je vous invite à jeter un œil à la gamme proposée par la marque chinoise KINGrinder. Plus particulièrement, je vous recommande les modèles K4 et K6.

La gamme de moulin KINGrinder

La gamme de moulins Kingrinder comprend 7 modèles différents, allant du K0 au K6. Chacun de ces moulins à café possède des caractéristiques uniques. Ils sont adaptés à différentes méthodes d’extraction, que ce soit pour l’espresso, les méthodes douces ou pour une utilisation polyvalente. Les amateurs de café peuvent ainsi choisir le moulin qui convient le mieux à leurs besoins et à leurs goûts.

Les KINGrinder K4 et K6

Pour notre utilisation, nous, les deux auteurs de ce blog, avons chacun sélectionné un modèle différent. Nous allons vous présenter ces modèles. Psychogeek a choisi le Kingrinder K4, un moulin axé sur l’espresso, tandis que Coffeegeek a opté pour le Kingrinder K6, un moulin plutôt polyvalent. Visuellement il s’agit de deux moulins assez semblables, si bien qu’il est impossible de les distinguer de l’extérieur.

Kingrinder K4 et K6
KINGrinder K4 & K6
Source : site du constructeur

Les deux proposent :

  • Une conception unibody en aluminium
  • Un réglage externe de 60 clics par rotation
  • Des meules coniques en inox de 48 mm
  • Un ajustement de 16μm par clic
  • La possibilité d’utiliser une visseuse pour moudre sans effort
  • Un double roulement à billes pour garantir la régularité de la mouture

Différences entre les KINGrinder K4 et K6

Quant aux différences, elles se situent à l’intérieur. C’est la géométrie des meules qui varie entre les deux produits. Le K4 dispose de meules avec un plaquage en titane et le K6, de meules heptagonales en inox.

D’après la marque, le K4 sera plus adapté à l’espresso avec une plage plus grande et un peu plus rapide quand il s’agit de moudre fin. En d’autres termes, le K4 est idéal pour les amateurs de café expresso qui souhaitent une mouture fine et rapide. Le K6 sera le moulin le plus polyvalent de la gamme. Mais qu’en est-il en pratique ?

Nos tests des KINGrinder K4 et K6

Il se trouve que nous avons chacun choisi un des deux modèles de la marque. C’est donc l’occasion de vous faire un retour combiné de nos expériences. Nous avons utilisé les K4 et K6 de KINGrinder.

Prise en main des KINGrinder K4 et K6

Les moulins à café KINGrinder K4 et K6 sont identiques, à l’exception de leurs meules. Leur corps est entièrement en aluminium, avec une partie en caoutchouc pour une bonne prise en main et pour éviter qu’ils ne glissent.

Prise en main du moulin à café kingrinder k4 ou k6

La bague de réglage est située au-dessus du corps. Elle compte 60 crans par tour. Son diamètre est légèrement supérieur à celui du corps. Cela sécurise le moulin en évitant qu’il ne glisse.

Le récipient situé en dessous se visse sur le moulin à l’aide d’un gros pas de vis, ce qui évite de l’endommager.

La manivelle

La manivelle des moulins à café KINGrinder K4 et K6 est attachée à un bouchon en plastique qui permet de refermer le moulin pendant son utilisation.

manivelle du moulin à café kingrinder k6

La poignée en bois est agréable à tenir. Elle rappelle la forme de celle des modèles C40 ou 1Zpresso, bien qu’elle soit légèrement plus petite. Une spécificité des KINGrinder K4 et K6 est la possibilité de détacher le bouchon de la manivelle pour fermer le moulin lorsqu’on l’utilise avec une visseuse.

Le récipient

Le récipient qui reçoit le café moulu se visse sur le corps du moulin. Contrairement au Kinu m47 Phoenix, qui a un récipient en plastique très léger, les récipients des KINGrinder K4 et K6 sont suffisamment lourds pour éviter que le moulin ne bascule lorsqu’il est posé sur une table.

De plus, la conception du récipient ne comporte pas de rebords à l’intérieur, ce qui évite de retenir le café moulu lorsqu’on le verse dans un filtre.

Le démontage des KINGrinder K4 et K6

La vidéo ci-dessous présente les étapes à suivre pour démonter ce modèle de moulin à café.

Le démontage de ce moulin n’est pas le plus simple qui m’ait été amené à démonter. Je pense par exemple au 1zpresso jmax qui est plus facile à démonter. Cela étant, il offre la possibilité d’être intégralement démonté pour pouvoir le nettoyer à l’intérieur.

Conclusion pour les KINGrinder K4 et K6

Note : 5 sur 5.

Un petit peu de contexte pour commencer : j’ai commencé mon voyage à travers le café de spécialité il y a un petit peu moins de 2 ans maintenant. Et je suis vite passé à une machine espresso manuelle ce qui m’a fait dire ciao à un moulin électrique premier prix. Et quelle ne fût pas ma surprise quand j’ai compris que pour pouvoir découvrir totalement les cafés espresso il allait falloir m’équiper et que mon banquier n’allait pas apprécier. En effet, il n’existait à l’époque aucune opportunité de moulin manuel assez performant à moins de 200€. Il m’a fallu donc choisir entre un top composé par la Timemore Chestnut X, le El Commandante C40, le 1Zpresso K-Ultra, Apollo de BPlus et le Kinu M47 Pheonix. Les choses auraient pris une tout autre tournure en 2023 avec l’arrivée de KINGrinder sur le marché.

Une finition à la hauteur

J’ai commencé mes expérimentations avec le Timemore pour lequel j’ai vite vu les limites. Je me suis donc mis à la recherche d’un nouveau moulin et j’ai dégoté un K4 tout neuf sur un site de petites annonces bien connues. Et c’est peu dire que j’ai été surpris en ouvrant la boite. En effet, je sortais d’un moulin haut de gamme très bien finie et craignais de me retrouver avec de la ferraille dans les mains vu le prix de vente de ce produit. J’avais pris de mauvaises habitudes en pensant qu’un moulin à café manuel digne de ce nom devait coûter au moins 200€ pour me permettre de profiter pleinement de mes cafés favoris en espresso.

moulin à café kingrinder k6

Et je vais être direct, au risque d’en froisser quelques-uns : la gamme K de KINGrinder propose le meilleur rapport qualité prix du marché en 2023. Pour moi, ils sont même plus intéressants que les moulins 1zpresso qui avait déjà ouvert la porte à des moulins performants et moins chers. Le K4 est un moulin de grande qualité dont la finition est excellente et à la hauteur pour son prix. Le réglage est précis et suffisant pour toutes les méthodes. Et ça va même plus loin. La marque a spécialement renforcé l’axe des meules pour que vous puissiez utiliser une perceuse sans risque d’usure prématurée.

Des meules de 48mm pour la rapidité

Le plus important reste la rapidité de ce moulin. En effet, il me faut à peine plus de 35s pour moudre 20g pour de l’espresso ce qui change radicalement de mon Timemore et de ses 1m30 pour arriver au même résultat. J’ai pu par ailleurs comparer les moutures pour les deux moulins et je n’ai pas pu trouver de différences sur le plan de la régularité. OUI! Un moulin à 88€ est aussi performant que son homologue à plus de 200€, de quoi réfléchir au positionnement de ces moulins haut de gamme.

En termes de rapidité, le K6 se compare favorablement au Kingrinder K4. Il ne me faut que 35 secondes pour moudre 20g pour un espresso.

Pour ce qui est du résultat en tasse, le K4 permet d’obtenir des expressos ronds et goûteux au corps sirupeux avec une belle acidité et une sucrosité au rendez-vous en fonction des terroirs. En filtre, il convient à mes goûts bien que je regrette parfois mon Timemore qui proposait un café avec une meilleure clarté et plus de finesse en bouche. Il n’est pas limité à l’espresso loin de là. Si vous souhaitez réaliser des extractions lentes de manière régulière, il faudra débourser les 11€ supplémentaires pour vous offrir le K6.

 


Commentaires

13 réponses à “KINGrinder K4 & K6, les rois du rapport qualité”

  1. […] effet, d’expérience, nous savons que les moulins manuels qui se règlent par le haut (comme le KINGrinder) sont plus précis que les moulins qui se règlent par le bas. Ainsi, nous craignons que le […]

  2. […] Ce moulin a un autre problème : la lenteur pour moudre le café. Il est équipé d’une petite meule de 38mm de diamètre, idéale pour les extractions “lentes” type “pour-over” (car la mouture de ce type d’extraction est grossière et se moud rapidement). Cependant, elle n’est pas adaptée aux extractions type espresso. En effet, en espresso, on moud très finement le café et, avec une petite meule de 38mm, on dépasse la minute pour moudre. Si vous recherchez un moulin à main destiné à l’espresso, privilégiez des moulins équipés de meules d’au moins 47mm, tels que les 1Zpresso Jmax ou le JXpro, ou encore Kingrinder K4 ou K6 dont je présente le teste dans cet article. […]

  3. […] Actuellement, le meilleur rapport qualité prix est, selon moi les modèles K4 et K6 de kingrinder. Ce sont deux moulins qui ont été testé sur mon nouveau blog à cette adresse : KINGrinder K4 & K6, les rois du rapport qualité des moulins à cafés manuel – CoffeeGeek […]

  4. […] En attendant que l’AeroPress chauffe, je transfère mes grains de café dans mon moulin, un KINGrinder K6. Vous pouvez consulter le test de ce moulin ici. […]

  5. […] ce type de filtre et nous vous déconseillons de les utiliser. Investissez dans un moulin comme les K4 et K6 de Kingrinder et switchez sur des filtres simples. C’est là que vous pourrez apprendre et déguster les […]

  6. […] of at least 47mm, such as the 1Zpresso Kultra or the Xpro s , or the Kingrinder K4 or K6 , the test of which I present in this […]

  7. […] En attendant, je pèse le café, l’humidifie légèrement pour prévenir la rétention (méthode RDT), puis le moud avec mon KINGrinder K6 (testé ici). […]

  8. J’aimerais que vous ayez une raison d’acheter les moulins à café manuels bon marché P0, P1 et P2 de KINGrinder et de les comparer aux K4 et K6. Bien sûr, les réductions du nombre de clics par tour, de microns par clic et de la taille des bavures les limiteraient probablement aux infusions de café V60, AeroPress et à presse française, mais existerait-il un moulin à main optimal de la série P pour ces infusions de café ?

    *************************************

    I wish you had a reason to buy KINGrinder’s inexpensive P0, P1 and P2 coffee hand grinders and compare them to the K4 and K6. Of course, reductions in clicks per round, microns per click and burr size probably would limit them to V60 , AeroPress, French press coffee brews, but would there be an optimum P series hand grinder for these coffee brews?

    1. Bonjour Steveg,

      Quand j’ai écrit l’article, la série P de Kingrinder n’existait pas encore. Mais effectivement, vous avez raison, même s’ils ne présentent pas le même nombre de clics que les moulins à cage qui se règlent par le haut (K4 et K6 par exemple), la série P semble parfaite pour toutes les extractions qui nécessitent une grosse mouture.
      Le véritable intérêt du K6 par rapport à la série P est sa compatibilité avec l’espresso.

      Malheureusement, je n’ai pas testé les moulins de la série P, donc je ne peux que vous conseiller en fonction de ce que j’ai lu sur Internet. En fait, la différence entre les P0, P1 et P2 réside dans les meules. Les 3 moulins ont une meule de 38 mm, mais le P0 aura une meule à 5 dents, le P1 une meule à 6 dents et le P2 une meule à 7 dents.
      Personnellement, si j’avais à choisir, je pense que je prendrais le P0 ou le P1.

      En tout cas, je pense que si vous choisissez un des moulins de la série P vous en serez très content.

      *******

      Hello Steveg,

      When I wrote the article, Kingrinder’s P-series didn’t exist yet. But indeed, you’re right, even if they don’t have the same number of clicks as the cage mills that adjust from the top (K4 and K6 for example), the P series seems perfect for all extractions that require a big grind.
      The real interest of the K6 compared to the P series is its compatibility with the espresso.

      Unfortunately, I haven’t tested the P-series mills, so I can only advise you based on what I read on the Internet. In fact, the difference between P0, P1 and P2 is in the grinding wheels. The 3 mills have a 38 mm grinding wheel, but the P0 will have a 5-toothed grinding wheel, the P1 a 6-tooth grinding wheel and the P2 a 7-tooth grinding wheel.
      Personally, if I had to choose, I think I would take the P0 or the P1.

      Anyway, I think if you choose one of the P-series mills you’ll be very happy with that.

  9. Bonjour, je suis convaincue par votre critique du Kingrinder K4. Mais impossible de le trouver nulle part. Savez-vous si la commercialisation a été stoppée ? Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Bonjour,

      Selon mes informations, le fabricant de moulins à café « C40 » a décidé de lancer une campagne pour tenter d’empêcher l’entrée des marques de moulins à café asiatiques en Europe.

      Ils ont commencé par une campagne contre 1Zpresso en portant plainte contre eux, car les moulins à café 1Zpresso utilisent une… manivelle…

      Ensuite, pour tenter d’empêcher Kingrinder de vendre ses moulins, ils ont lancé des campagnes de plainte pour plagiat sur Amazon afin de faire retirer les moulins Kingrinder d’Amazon pendant un certain temps.

      Par conséquent, il faut soit attendre qu’ils apparaissent à nouveau sur Amazon pour essayer de les acheter, soit les acheter directement en Chine via Aliexpress. https://s.click.aliexpress.com/e/_EITybe7

  10. […] l’heure ou j’écris ces lignes. Du fait que Kingrinder a arreté de fabriquer ses moulins, selon moi, le meilleur moulin à main pour l’espresso […]

  11. […] adjustment system. From experience, we know that manual grinders that adjust from the top (like the KINGrinder) are more precise than grinders that adjust from the bottom. We therefore fear that the Goudveer F1 […]

Laisser un commentaire